Cours du 26/01 : Évaluer une position

IMG_1825

Tiens donc, intéressante, cette position. C’est serré… Comment savoir qui a l’avantage ?

Ne me dites pas que vous ne vous êtes jamais posé la question, je ne vous croirais pas.

Mais pourquoi évaluer une position, et d’abords, ça veut dire quoi, « évaluer » ?

Évaluer, aux échecs, signifie déterminer les forces et faiblesses des deux camps.

Pourquoi ?

Si on connaît ces faiblesses, on peut les améliorer, si on connaît les faiblesses de l’adversaire, on peut les attaquer. Cela permet aussi de différencier  deux plans candidats (= c’est à nous de jouer, nous avons deux possibilités. Il faut évaluer la position après  ces deux possibilités pour savoir quel coup jouer).

Comment faire ?

Dan Heisman est un maître FIDE et auteur de plusieurs livres sur les échecs. Il parle de 4 points pour évaluer une position :

-Évaluation du matériel : évidemment, avoir une pièce d’avance, c’est important. Mais un pion peut déjà décider du résultat de la partie.

-La sécurité du Roi : Ce cher Roi est-il bien à l’abri ? A t’il roqué ? Ce dernier est-il encore entier ? (les trois pions devant le roi)

-La mobilité des pièces (espaces et temps) : Un fou est-il enfermé chez lui ? Une pièce a t’elle beaucoup voyagé pour pas grand chose, dans l’ouverture ?

-La structure des pions : on sait tous qu’il faut éviter les pions isolés. Mais attention aussi aux pions arriérés, aux nombres d’îlots…

 

Nous allons donc, à partir de ces 4 points, évaluer plusieurs positions. N’hésitez pas à essayer déjà avec vos parties.

Pour accéder aux exemples du cours : evaluer (cliquez dessus)

Les 3 diagrammes ont été pris de cette page là, (cliquez dessus) sur le site de ChessMichel. N’hésitez pas à aller voir.